Investir dans l’immobilier

Au nombre des secteurs les plus promoteurs en France, figure en bonne place l’immobilier. Investir dans l’immobilier peut être la meilleure affaire lorsque vous choisissez par exemple les immeubles neufs ou en construction. En tant que citoyen français, vous n’êtes pas limité à l’Hexagone et vous pouvez également opter pour l’acquisition d’un bien dans d’autres pays.

Investir dans l’immobilier, comment s’y prendre ?

En amont à tout projet d’investissement immobilier, vous devez vous renseigner sur certains détails importants tels que : l’emplacement de l’immeuble et l’identification d’un site adéquat. Avec les informations que vous fourniront les services municipaux vous saurez s’il existe un projet d’aménagement ou d’éventuels plans dans les environs de votre future propriété. Lorsque vous prévoyez investir dans l’immobilier pour un but locatif, vous devez repérer un endroit en vogue et qui assurera une attractivité certaine. Par ailleurs, vous devez penser à investir dans un bien neuf ou ancien car le régime fiscal appliqué à de telles initiatives est plus bénéfique à l’investisseur. De même, ces genres d’habitats répondent agréablement aux exigences environnementales et aux règles d’isolation thermique. Si vous optez pour un tel bien, sachez que les honoraires du notaire seront plus flexibles. En effet, pour un bien neuf vous obtiendrez une réduction de 2 % à 3 %. Par contre, avec un ancien immeuble, la réduction est de 6 % à 7 %. Notez que lorsque vous décidez d’investir dans un bien neuf, vous obtenez également une réduction d’impôt grâce à la loi Pinel, Censi-Bouvard ou LMNP.

Outre cet aspect, vous devez vous assurer du mode de financement. C’est un paramètre à considérer si vous souhaitez investir dans l’immobilier. Il serait plus avantageux pour vous d’avoir recours à un prêt immobilier. Ce n’est pas parce que vous avez les moyens de payer immédiatement qu’il faut forcément le faire de votre poche. Ne perdez pas de vue la superficie du site car si elle est importante, cela vous fera constituera pour vous des rentrées d’argent importantes par le biais du loyer. Besoin de conseils sur l’immobilier, consultez le site Immoz Info.

Investissement dans l’immobilier : cas de l’option ‘’sans apport’’

L’apport est en effet le montant que l’acquéreur du bien apporte pour financer une partie de l’immeuble. Cela permet d’obtenir facilement des prêts immobiliers plus avantageux. Lorsque vous avez un apport, vous avez ainsi un gage de solvabilité auprès de l’institution de crédit. Sans apport préalable, vous pouvez toutefois investir dans l’immobilier. Par exemple, lorsque vous prévoyez construire un bien à but locatif, soit une résidence de services ou une résidence estudiantine, vous pouvez obtenir un financement sans un apport en amont car les revenus locatifs peuvent permettre de solder votre prêt. Ceci bien évidemment si votre dossier est fiable et convainc les banques ou les organismes de crédit. De plus, l’immeuble en question doit être bien situé et les travaux prévus doivent donner un gage de qualité. En cas de demande de prêt immobilier sans apport, sachez que le taux d’endettement sera identifié au prorata des revenus de l’acheteur et de ses dépenses. Cela équivaut à 33 % des ressources.

Notez qu’en choisissant d’investir dans l’immobilier locatif, vous avez beaucoup d’avantages et un régime fiscal approprié. Vous obtiendrez ainsi une baisse de l’impôt et vous avez la chance de préparer aisément votre retraite. Les loyers que vous percevrez seront d’excellents compléments de retraite. Pour tout projet d’investissement dans le locatif, vous devez vous démarquer des 60 villes à éviter au regard de la saturation du marché des biens locatifs. L’investissement immobilier en France devra se faire dans les zones où la demande est forte.

Par ailleurs, tout contribuable français résidant en France, a la possibilité d’investir dans l’immobilier à l’extérieur. Ceci est conseillé essentiellement pour les biens dans l’espace européen ou aux USA car les situations économiques et politiques sont stables et surtout prévisibles.